Coronavirus

Maroc: un salon de massage transformé en maison de prostitution en plein confinement

Le site Bladi.net rapporte qu’un propriétaire d’un salon de massage a été interpellé par la police marocaine avec ses quatre employées chinoises pour avoir continué à exercer leur activité pendant le confinement sanitaire visant à lutter contre le coronavirus. Fait plus grave, les activités du salon étaient doublées de prestations sexuelles malgré qu’elles soient prohibées.

C’est la police de Casablanca qui a procédé à l’interpellation du patron du salon de massage en question dans le quartier d’Anfa avec ses quatre employées Chinoises pour des activités liées à la prostitution en période de confinement sanitaire.

Publicité

Au cours de la perquisition menée par les éléments de la police sur instruction du parquet général, des objets sexuels et préservatifs pourtant prohibés dans les salons de massages, ont été saisis.

Notre source indique que les cinq mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt en attendant d’être déférés devant un juge d’instruction.

Le ministère de l’intérieur a demandé à tous les propriétaires de salon de massage, d’esthétique, de coiffure et aux bains publics à travers le royaume de «cesser leurs activités». Cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures d’urgence instaurées par les autorités marocaines pour lutter contre la propagation de l’épidémie du Covid-19.

Crédit photo: tu tiempo de paz

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Related Articles

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button