Santé
A la Une

Matilda Evans : première femme médecin de Caroline du Sud, propriétaire de deux hôpitaux et qui a traité 3 800 patients

Matilda Arabella Evans, avait une grand-mère, Edith Willis Corley, qui était une sage-femme non professionnelle et un oncle herboriste qui soignait les personnes n’ayant pas accès aux docteurs. Ces personnes ont contribué à son succès en tant que médecin.

Evans est devenue la première femme ainsi que la première femme chirurgienne afro-américaine autorisée à pratiquer la médecine en Caroline du Sud. Elle était obstétricien, gynécologue, défenseuse de la santé publique, auteur, éducatrice et humanitaire. En outre, elle a ouvert et dirigé deux hôpitaux.

Le Dr Evans est née en 1872 à Aiken, SC, de Anderson et Harriet Evans. À huit ans, sa mère est décédée. Sous l’aile de sa grand-mère et de son oncle et grâce à leur travail dans le domaine de la santé, Evans a développé un amour pour la médecine, ce qu’elle a fait pendant plus de trois décennies.

Publicité
Matilda Evans : première femme médecin de Caroline du Sud, propriétaire de deux hôpitaux et qui a traité 3 800 patients

À 13 ans, elle a étudié au Schofield Normal and Industrial School, fondée par l’éminente quaker et abolitionniste Martha Schofield.

Vu l’intelligence de Matilda, Mme Schofield l’a aidée à obtenir une bourse pour fréquenter l’Oberlin College, OH. Elle a également étudié au Woman’s Medical College of Pennsylvania, à Philadelphie, en 1897, où elle obtient un doctorat en médecine avec des spécialités en obstétrique, gynécologie et chirurgie.

Parce que le système ne permettait pas aux médecins afro-américains de traiter des patients, le Dr Evans a ouvert son cabinet en Colombie. Elle s’est rapidement constituée une importante clientèle de femmes blanches fortunées qui faisaient appel à ses services pour des problèmes médicaux. Ces patients la payaient suffisamment, ce qui lui permettait de traiter gratuitement des femmes et des enfants noirs pauvres.

En 1901, elle a créé la Taylor Lane Hospital and Training School for Nurses, en Colombie. Lorsque l’hôpital a connu des difficultés financières, le Dr Evans a abandonné sa maison et s’est installée à l’hôpital. Elle a demandé à tout son personnel de travailler sans salaire pendant 90 jours et a commencé à cultiver la terre autour de l’hôpital pour payer les factures. Plus tard, après qu’un incendie a détruit l’hôpital de Taylor Lane, le Dr Evans a fondé le St. Luke’s Hospital and Training School for Nurses. Le Dr Evans a fermé St. Luke’s en 1918 lorsqu’elle a commencé à servir dans le corps des services médicaux américains pendant la première guerre mondiale. Elle a soutenu d’autres femmes qui voulaient poursuivre une carrière médicale.

Le 18 octobre 1930, le Dr Evans a déclaré « J’ai juré solennellement que la Colombie aura une clinique qui ne sera en aucun cas inférieure à aucune autre dans tout ce pays. » Elle a tenu sa promesse.

C’est le Dr Evans qui a trouvé de nombreux enfants atteints de maladies et d’affections non diagnostiquées dans le système scolaire public de la Colombie. En 1931, elle a fondé la Columbia Clinic Association, la première clinique gratuite de la ville pour les enfants noirs. Le jour de l’ouverture de la clinique, plus de 700 personnes sont venues pour des services tels que les vaccinations.

Devant l’affluence, le Dr Evans a rapidement obtenu un établissement permanent au 1231 Harden Street et, au cours des trois mois suivants, elle a supervisé les examens de 3 800 patients et effectué 800 vaccinations gratuitement.

Le Dr Evans a ensuite fondé la Negro Health Association of South Carolina, qui dispensait une éducation sanitaire aux familles des minorités dans tout l’État. Elle a été présidente de la Palmetto State Medical Society en 1922 et vice-présidente régionale de la National Medical Association.

Auteur et rédactrice, elle a écrit sur la vie et l’œuvre de Martha Schofield et a également fondé et dirigé le Negro Health Journal of South Carolina.

Publicité 2


Au cours des cinq années suivantes, la clinique Evans, rebaptisée Evans Clinic, a fourni des soins de santé gratuits à plus de 12 000 enfants afro-américains.

Bien que les journaux appartenant à des Blancs, dont The State, la qualifient de première « femme médecin noire » de Colombie, elle est en fait la première femme médecin agréée de Caroline du Sud.

Le Dr Evans ne s’est jamais mariée ; elle a adopté et élevé sept enfants. Elle est morte en 1935, à l’âge de 63 ans, dès suite d’une courte maladie.

Crédit photo : historiccolumbia )

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer