À la UneAfriquePolitique

Mauritanie/ L’ex-Président Sidi Ould Cheikh Abdellahi meurt d’une crise cardiaque

La Mauritanie est en deuil. Elle vient de perdre l’ancien chef de l’Etat mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi. Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi 23 novembre 2020, à Nouakchott, capitale de la Mauritanie.

Selon ses proches, l’ex-président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, né en 1938, est décédé des suites d’un malaise cardiaque dans une clinique privée de la capitale. Premier président du pays démocratiquement élu en 2007, il fut curieusement renversé par un putsch l’année suivante.

Publicité

Le Président Abdallahi, proclamé président le 19 avril 2007, avait été renversé le 6 août 2008, par un coup d’Etat perpétré par le Général Mohamed Ould Abdel Aziz. Il venait en fait de le limoger le commandement de la garde présidentielle.

M. Abdallahi avait ensuite été emprisonné dans un lieu tenu secret avant d’être libéré le 21 décembre 2008. Il avait été placé en résidence surveillée dans son village natal de Lemden (150 km à l’est de Nouakchott) jusqu’au 27 juin 2009.

Pendant ce temps, son tombeur Mohamed Ould Abdel Aziz a occupé le poste de président de 2009 à 2019. Aujourd’hui, il a maille à partir avec la justice de son pays aussi pour des faits de corruption.

La présidence mauritanienne a annoncé dans un communiqué ce lundi 23 novembre, un deuil national de trois jours et des obsèques nationales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page