Sport
A la Une

Mercato: ça se bouscule pour Haller

En vue du prochain mercato d’hiver, le club Anglais d’Arsenal envisagerait la venue d’un attaquant axial. Selon les informations de Todofichajes, les Gunners auraient jeté leur dévolu sur Sébastien Haller (27 ans).

Actuellement à l’Ajax Amsterdam où il est lié jusqu’en juin 2025, Haller réalise une très belle saison avec 13 buts et 5 passes décisives en 14 rencontres toutes compétitions confondues. Arsenal veut s’offrir un grand buteur au cours du prochain mercato qui s’ouvre en janvier 2022.

Publicité

Recruté à l’hiver 2021 en provenance de West Ham pour 14 milliards 410 millions FCFA, l’international ivoirien serait aujourd’hui estimé à 29 milliards 475 millions FCFA par les Lanciers.

Un montant que les Gunners voudraient débourser pour arracher le buteur ivoirien à l’Ajax. La bataille sera rude pour Arsenal. Car, le Borussia Dortmund et l’Atlético Madrid sont également sur le coup pour recruter Sébastien Haller.

Et le nom de l’attaquant de l’Ajax Amsterdam, Sébastien Haller, sonne fort chez le club Allemand du Borussia Dortmund.  Les joueurs du BVD espèrent réaliser le gros coup en le recrutant. Selon le journal de sport, Bild, l’Ivoirien sera le successeur idéal du Norvégien Haaland (en cas de départ). Mais l’entraîneur Erik Ten Hag du Borussia  actuel deuxième de Bundesliga pense que le joueur coûterait beaucoup d’argent.

« Je ne connais pas les plans de Dortmund. Apparemment, Haller devrait succéder au probable départ d’Erling Haaland au Borussia Dortmund. Compte tenu de la classe de Sébastien, je n’exclus pas qu’il puisse être un joueur intéressant pour le Borussia Dortmund. Mais cela devrait coûter beaucoup d’argent. », a déclaré Ten Hag à propos de Haller (27 ans) qui est lié aux Ajacides jusqu’en 2025.

Alors, qui d’Arsenal, de l’Atlético de Madrid ou encore du Réal de Madrid aura la main sur cet attaquant extraordinaire?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page