Société

Insolite : une mère affame son fils pendant des années. La raison (photos)

Une mère adoptive fait l’objet de poursuites après que des enquêtes aient révélé qu’elle avait affamé son fils de 11 ans et lui avait donné de la drogue afin de le faire paraître gravement malade pour réclamer les prestations de maladie

Le but de Lyubov Korotkova selon les autorités russes était d’utiliser le petit garçon comme un moyen pour réclamer des prestations de maladie à l’État et aux organismes caritatives.

Publicité

Insolite : une mère affame son fils pendant des années. La raison (photos)

Mirror rapporte que cette dernière, âgée d’une quarantaine d’années est accusé de « cruauté, humiliation et torture » après avoir laissé un enfant affamé pendant huit ans pour tromper les médecins en leur faisant croire que son fils souffre d’une maladie rare.

Selon des sources, Lyubov Korotkova donnait des médicaments à son fils pour simuler les symptômes d’une maladie rare de l’estomac.

« Ayant trompé les médecins, elle a réussi à faire passer son enfant pour un malade … et a commencé à recevoir une aide financière, une compensation et d’autres allocations ».

Insolite : une mère affame son fils pendant des années. La raison (photos)

En plus des prestations allouées par l’Etat, elle a réussi à récolter environ 20 000 £ auprès des organisations caritatives qu’elle utilisait pour s’offrir le luxe qu’elle voulait ».

À 11 ans, Valéry Kondourov pèse moins de 14 kilos et porte encore les mêmes vêtements qu’il portait à l’orphelinat à l’âge de 3 ans avant qu’il ne soit adopté.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer