USA
A la Une

Meurtre de George Floyd: Barack Obama brise le silence

L’ancien président américain Barack Obama a fait une récente sortie sur twitter dans laquelle il s’est exprimé sur la mort de George Floyd, un Afro-américain de 46 ans, après son interpellation musclée à Minneapolis par la police.

Barack Obama a dénoncé l’« anormalité » de cet incident en 2020. L’ex-locataire de la maison blanche a profité de l’occasion pour partager quelques réflexions à travers une longue déclaration sur Twitter:

Publicité

«C’est naturel d’espérer retourner à une forme de normalité, alors que la pandémie et la crise économique déferlent partout autour de nous. Mais nous devons nous souvenir que pour des millions d’Américains, être traité différemment en raison de leur race, est ‘tragiquement’ ‘douloureusement’ ”follement’ normal, qu’il s’agisse de surmonter le système hospitalier, interagir avec la justice pénale, faire du jogging dans la rue ou regarder des oiseaux dans un parc», déclare l’ancien président des Etats-Unis, né à Hawaï.

«Ce qui s’est passé ne devrait plus être normal en 2020. Ca ne peut pas être ‘normal’. Si nous voulons que nos enfants grandissent dans une nation à la hauteur de ses idéaux, nous pouvons et nous devons faire mieux», affirme-t-il. Il appelle ensuite à «travailler ensemble à la création d’une nouvelle ‘normalité’ dans laquelle les racines de l’intolérance et des inégalités de traitement, ne ravagent plus nos institutions et nos coeurs».

Barack Obama a expliqué avoir échangé avec plusieurs amis autour de la vidéo, devenue virale, sur laquelle on peut voir George Floyd crier qu’il «ne peut plus respirer», lors d’une intervention policière musclée nocturne à Minneapolis.

Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer