FootballJusticeSport
A la Une

Mort de Maradona: un psychologue et deux infirmiers dans le viseur de la justice

Après le chirurgien et la psychiatre de Diego Maradona, trois nouveaux soignants sont désormais visés par une enquête pour homicide involontaire.

Selon une source judiciaire citée par la presse argentine, lundi, 08 février, trois autres soignants seraient dans le viseur de la justice après le décès de la légende du football le 25 novembre 2020, à l’âge de 60 ans dans sa résidence de Tigre, au nord de Buenos Aires.

Publicité

En effet, le bureau du procureur général de San Isidro avait ouvert fin novembre une enquête pour déterminer les responsabilités dans la mort de Maradona, suite à un problème cardiaque.

La procédure avait été lancée suite aux témoignages de ses trois filles, Dalma, Gianinna et Jana. Cette procédure visait à déterminer une éventuelle négligence ou imprudence dans les traitements médicaux administrés au N.10 argentin.

A en croire une source judiciaire, les trois nouveaux suspects doivent comparaître devant le bureau du procureur cette semaine. De son côté, le neurochirurgien Leopoldo Luque s’était défendu en invoquant ses efforts pour aider « un patient ingérable ».

Diego Maradona avait été opéré début novembre d’un hématome à la tête, puis est décédé quelques semaines plus tard des suites « d’un œdème pulmonaire aigu secondaire et d’une insuffisance cardiaque chronique exacerbée ». 

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page