Inspiration

Muriel BONI, une superwoman à la conquête des « Fairy Wives »

Cette superwoman en a dans la tête. Muriel Boni, est une jeune ivoirienne de trente ans vivant à Abidjan. Elle est une amoureuse de bien être et de moments d’échanges et de partages. Elle se définit comme une personne simple, courageuse et déterminée à impacter positivement sur sa génération.

Titulaire d’un MBA en finance d’entreprise elle a passé environ 4 ans en audit dans un BIG Four d’Abidjan, la capitale ivoirienne. Elle est aujourd’hui Senior Analyste, dans une agence de Notation Financière.

Publicité

Après une expérience fort douloureuse, elle a décidé de fonder l’association « Fairy Wives ».

Muriel BONI, une superwoman à la conquête des "Fairy Wives"

Quel est l’objectif de « Fairy Wives »?

Muriel BONI, une superwoman à la conquête des "Fairy Wives"

L’objectif de Fairywives est de sensibiliser la femme afin qu’elle réalise son importance et son influence dans la société. C’est ainsi qu’elle pourra jouer pleinement son rôle qu’importe son statut, mariée ou non, dans la vie active ou non.

Un point essentiel pour Muriel

Elle croit au potentiel que Dieu à mis en chaque femme. Les femmes sont donc responsables de ce qu’elles offrent aux autres. Elle souhaite donc par le biais des ateliers inculquer aux femmes, certaines valeurs. Cela pour les aider à trouver un équilibre. Cet équilibre viendra du fait de réaliser qu’elles peuvent changer les choses en transmettant toute leur connaissance à leur entourage immédiat avec amour. Le slogan de Fairy Wives est donc « partager pour servir avec amour ».

Quels sont les domaines touchés par Fairy Wives?

Fairy Wives est organisée autour d’ateliers qui se tiennent tous les 2 mois. Différents sujets sont  traités. Ils touchent notamment la femme, son bien être, physique, émotionnel, et professionnel. Les sujets traités s’étendent aussi à l’aspect familial, c’est-à-dire le couple et la gestion de foyer en général. Pour le moment ces ateliers accueillent environ une trentaine de femmes par activité.Muriel BONI, une superwoman à la conquête des "Fairy Wives"

Quel est son secret pour concilier sa vie sociale et professionnelle avec Fairy Wives?

Muriel nous rapporte que la clé est l’organisation. Étant ordonnée, elle suit un planning défini afin d’être éfficace dans tout ce qu’elle fait.

Publicité 2

Quelles sont les actions déjà menées?

Les ateliers déjà menés sont au nombre de huit depuis 2015. Il y avait entre autres des ateliers de danse pour aimer son corps, atelier beauté pour savoir se mettre en valeur. on peut citer aussi l’atelier sur l’art de dresser une table et le tout dernier qui s’est tenu le 4 Février dernier avait pour thème fairy wives en cuisine: Nos mini-fours. Les objectifs à moyen terme sont de mobiliser plus de femmes, obtenir des sponsors pour les événements Fairy Wives.

Muriel BONI, une superwoman à la conquête des "Fairy Wives"

Bon vent à cette initiative très prometteuse.

 

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page