DiversSociété
A la Une

Née sans utérus, elle donne naissance à un petit garçon

Jennifer Gobrecht, une femme à qui des médecins avaient dit à l’âge de 17 ans qu’il était peu susceptible pour elle d’avoir un enfant parce qu’elle est née sans utérus, a accueilli un enfant après avoir subi une greffe d’utérus d’un donneur décédé.

Jennifer, 34 ans, est atteinte du syndrome de Mayer-Rokitansky-Kuster-Hauser, une maladie congénitale qui survient chez 1 femme sur 14 500.

Publicité
Née sans utérus, elle donne naissance à un petit garçon

Elle n’avait aucune idée qu’il y avait quelque chose de différent chez elle, jusqu’à ce qu’elle n’ait pas commencé à voir ses règles à 17 ans. Elle est allée chez les médecins et a subi un scanner qui a révélé le diagnostic dévastateur.

Elle a été dévastée par la nouvelle parce qu’elle voulait avoir ses propres enfants. Quelques années plus tard, elle a rencontré l’étudiant Drew et ils ont commencé à sortir ensemble. Elle a été honnête avec lui au sujet de son état, donc il savait dans quelle type de relation il s’engageait.

Née sans utérus, elle donne naissance à un petit garçon

Ils se sont mariés en 2014 et les gens ont commencé à parler, demandant quand ils auraient des enfants. Certains ont dit à Drew qu’il aurait pu choisir mieux, mais il a insisté sur le fait que c’était Jennifer qu’il voulait.

Ils savaient tous les deux depuis le début qu’ils voulaient des enfants et ont donc commencé la FIV en 2016, créant 10 embryons congelés. Ils ont même commencé à parler à des agences de substitution.
Mais ensuite, Jennifer a lu un nouvel essai médical.

Née sans utérus, elle donne naissance à un petit garçon

« J’avais lu des recherches sur les greffes d’utérus, sans jamais penser que dans un million d’années, cela pourrait être une possibilité pour nous », dit-elle.

” Puis, en 2017, j’ai lu qu’un essai de recherche clinique avait débuté à l’hôpital de l’Université de Pennsylvanie, juste au coin de la rue.”

« Ils recherchaient des volontaires pour recevoir une greffe d’utérus. J’ai dit, super excitée : « je pense que je vais postuler ».

Publicité 2

Heureusement, cela a fonctionné, et Jennifer, qui pensait qu’elle ne porterait jamais son enfant dans son corps puisqu’elle n’a pas d’utérus, a pu le faire. Leur fils est né le 9 janvier 2020.

Née sans utérus, elle donne naissance à un petit garçon

Jennifer est la deuxième dans son pays et on pense qu’elle n’est que la troisième au monde à avoir accouché après avoir subi la procédure.
Jennifer, dont le bébé «miracle» a 10 mois, partage maintenant son histoire pour prouver qu’il y a de l’espoir pour d’autres comme elle.

Elle a dit : ” je n’ai jamais pensé dans un million d’années que nous serions ici. Pour moi, être celle qui a porté notre enfant a été une expérience incroyable, une pure joie. Qu’il soit enfin là était un miracle.”

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page