NigeriaSociété

Nigeria : 10 soldats tués par des djihadistes au Nord-Est

Dans une attaque perpétrée lundi par des djihadistes, 10 soldats nigérians ont été tués dans le Nord-est du pays. Cette attaque a eu lieu lors d’une patrouille de l’armée régulière. L’information a été relayée par des sources sécuritaires.

Des djihadistes ont tué huit soldats lors de l’attaque d’un convoi militaire près du village de Kumulla, à 40 km de la capitale régionale de l’Etat du Borno, Maiduguri, ont indiqué ces sources sous couvert d’anonymat. Quelques heures après cette attaque, deux autres soldats ont été tués lors d’un accrochage entre une patrouille de l’armée et un groupe de djihadistes dans le village de Kolore, à 120 km de Maiduguri, selon ces sources. 

Publicité

Les forces de sécurités du pays indiquent chaque fois que le nord du pays est libéré et n’est plus la cible d’attaques terroristes, mais les événements contredisent fortement les affirmations des forces de sécurité.

Les attaques Djihadistes sont régulièrement perpétrées en Afrique de l’Ouest par les islamistes de Boko Haram, surtout par le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap).

Depuis sa création en août 2016, ce groupe est beaucoup actif dans la sous-région. Les ONG locales, internationales et les populations subissent régulièrement les attaques de ce groupe armé.

Notons que les attaques de la branche islamique Boko Haram, notamment le groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap), ont causé la mort à plus de 36 000 personnes et fait plus de deux millions de déplacés depuis 2009.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer