AfriqueNigeriaUncategorized
A la Une

Nigeria/Coronavirus: 10 pasteurs arrêtés dans le pays par la police

Dix pasteurs ont été arrêtés par le commandement de la police d’État d’Akwa Ibom au Nigeria, pour avoir organisé des services religieux dans l’État, enfreignant ainsi les mesures du gouverneur Emmanuel Udom, après la confirmation des cas de coronavirus dans l’État.

Bien que l’Association chrétienne du Nigeria (CAN) ait ordonné aux églises de ne pas organiser de services religieux, certaines églises ont défié la directive et ont organisé des services dimanche dernier.

Publicité

The Nation rapporte que le pasteur de la branche Eket du Deeper Life Bible Church et un pasteur de l’Église United African Evangelical church faisaient partie des pasteurs arrêtés dimanche matin par des officiers de police du siège de la police divisionnaire d’Eket. Ils ont été repérés assis sur un long banc avec leurs Bibles, aux côtés d’autres pasteurs.

L’officier de la police divisionnaire, M. Sunday Diggah, qui a révélé que les pasteurs pouvaient être poursuivis pour avoir violé l’ordonnance de séjour à la maison du gouvernement de l’État, a également révélé qu’ils avaient saisi de nombreuses voitures pendant l’exécution de cette ordonnance. Il a déclaré que les voitures seraient remises à leurs propriétaires après l’ordonnance de restriction de mouvement de deux semaines.

L’État d’Akwa Ibom a enregistré 5 cas de coronavirus depuis le début de la maladie dans le pays.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer