AfriqueNigeria

Nigeria : des femmes se mettent nues pour protester contre les tuéries incessantes

Des dizaines de femmes de la région sud de l’État de Kaduna au Nigeria, se sont mises nues jeudi lors d’une manifestation contre les meurtres récurrents dans la région.

Les femmes pleuraient abondamment, tout en déclarant que les meurtres continus avaient enlevé leurs soutiens de famille, parents, sœurs, frères, maris et enfants, ajoutant qu’aujourd’hui la majorité d’entre elles sont veuves.

Publicité
Nigeria : des femmes se mettent nues pour protester contre les tuéries incessantes

Elles ont appelé les parties prenantes concernées, le gouvernement, les agences de sécurité et la communauté internationale à venir à leurs rescousses et à les sauver de nouveaux meurtres et la destruction de leurs propriétés.

Nigeria : des femmes se mettent nues pour protester contre les tuéries incessantes

Le sud de Kaduna, principalement occupé par des chrétiens, a été le témoin de plus de violence ethno-religieuse que n’importe quelle région du nord du Nigeria.

Nigeria : des femmes se mettent nues pour protester contre les tuéries incessantes

Dimanche dernier, à peine 24 heures après que environ 20 personnes ont été tuées lors d’une fête de mariage dans le village de Kukum Daji sous le gouvernement local de Kaura dans le sud de Kaduna, 10 autres personnes auraient été tuées lorsque des hommes armés soupçonnés d’être des bergers peuls ont attaqué le village de Gora Gan sous la direction de Zango Kataf.

Nigeria : des femmes se mettent nues pour protester contre les tuéries incessantes

Les meurtres se sont poursuivis malgré le déploiement de personnel militaire dans la région.

 Un communiqué officiel de la présidence nigériane a déclaré mardi que la situation est plus compliquée que beaucoup ne sont prêts à l’admettre.

Publicité 2

 “D’après les dossiers de sécurité disponibles, le problème dans le sud de Kaduna est une combinaison perverse de banditisme à motivation politique, de meurtres par vengeance et de violence mutuelle par des gangs criminels agissant pour des motifs ethniques et religieux”, indique le communiqué.

La semaine dernière, la première femme pilote d’hélicoptère de combat est morte à Kaduna dans un accident.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page