AfriqueNigeria

Nigeria: des hommes armés attaquent une église et tuent 4 fidèles

Le commandement de la police de l’État de Bayelsa au Nigeria a lancé une chasse à l’homme contre des hommes armés qui feraient partie d’une secte .

Ils sont accusés d’avoir assassiné quatre personnes et incendié une maison dans l’État le mercredi 5 août.

Publicité

Un communiqué du porte-parole du commandement de la police d’État, Asinim Butswat, a déclaré que les hommes armés avaient pris d’assaut mercredi le « Lion of Judah Church ” dans le village d’Azikoro, dans la région du gouvernement local de Yenagoa, dans l’État de Bayelsa et abattu quatre membres de l’église.

Il ajoute que les hommes armés ont incendié un bâtiment voisin, endommagé un véhicule et les propriétés de l’église.

Les agents de l’opération Puff Adder avaient auparavant retracé les cachettes des sectaires dans la brousse, les ont délogés et ont brûlé leur camp.  On pense qu’il s’agit d’une attaque de représailles par les sectaires présumés.  Entre-temps, deux suspects ont été arrêtés et coopèrent avec la police dans le cadre de l’enquête ”, lit-on en partie dans le communiqué.

Butswat explique également que le commissaire d’État de la police, Mike Okoli fsi, s’est rendu sur les lieux, et a rassuré les membres de la communauté d’une protection policière adéquate et a ordonné une enquête approfondie afin de comprendre les motifs de cette attaque ignoble.

Il y a une semaine en Afrique du Sud , deux voleurs ont été abattus dans une église qu’ils tentaient d’attaquer.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page