DiversSociété

Nigeria : la police arrête un garçon de 12 ans pour l’enlèvement d’une fille de 3 ans

La police de l’État de Bauchi au Nigeria a arrêté Dayyabu Abdullahi, un garçon de 12 ans pour avoir kidnappé une fillette de 3 ans.

Un communiqué publié par le porte-parole du commandement de la police d’Etat, SP Ahmed Mohammed Wkil, indique selon les informations disponibles au commandement, que le 23 novembre vers 17h40, Yahaya Sale ‘m’ âgé de 56 ans, alors qu’il était à son  magasin, a reçu un appel téléphonique menaçant d’une personne anonyme, exigeant la somme de cent cinquante mille nairas (150 000 N) en rançon pour la libération de sa fille kidnappée du nom de Mariya Yahaya âgée de 3 ans.

« Une enquête discrète a révélé que le suspect avait attiré la victime dans un endroit isolé près d’un terrain de football dans la zone kara de Magama Gumau et avait appelé le père de la victime au téléphone et avait fait la demande susmentionnée. En entendant cela, le père de la victime a raccroché, tandis que le suspect a continué à appeler mais aucune réponse du père de la victime. Après un certain temps, le père de la victime a appelé le suspect au téléphone et l’a identifié comme Dayyabu par sa voix, car le suspect est connu par le père de la victime. Le suspect est ensuite resté muet et a rapidement raccroché lorsqu’il s’est rendu compte que le père de la victime avait découvert son identité. »

Le porte-parole de la police a ajouté : « En conséquence, il a rapidement ramené la fille chez eux et a dit à sa famille qu’il l’avait vue pleurer près d’un terrain de football. La famille de la victime a donc immédiatement signalé le suspect à la police pour que les mesures nécessaires soient prises.


Lors de son interrogatoire, le suspect a déclaré qu’il venait de l’État de Kano et qu’il était venu dans l’État de Bauchi à la recherche de petits boulots avec ses frères et sœurs. Avec le peu qu’il gagnait en colportant de l’igname frite à Magama Gumau, il a collecté des fonds et acheté un téléphone portable. L’enquête a également révélé que le suspect avait eu connaissance d’un enlèvement lorsqu’il y a quelque temps, son ami avait été kidnappé dans l’État de Kano jusqu’à ce qu’une rançon soit payée avant d’être libéré de ses ravisseurs. C’est ainsi qu’il a appris l’existence d’un enlèvement et qu’il fallait verser de l’argent pour libérer une victime. »

Le porte-parole a ajouté que le suspect avait déclaré qu’il aurait utilisé l’argent de la rançon pour acheter les vêtements et les téléphones qu’il souhaitait avoir.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!