Nigeria

Nigeria/Boko Haram : après la mort de son leader Abubakar Shekau, le groupe envoie un avertissement

La mort d’Abubakar Shekau a été confirmée par son groupe terroriste, la faction Jama’atu Ahlussunnah Lidda’awati Wal Jihad (JAS) de Boko Haram.

Le groupe terroriste rival, État islamique – Province d’Afrique de l’Ouest (ISWAP), avait déclaré que Shekau s’était fait exploser, après avoir refusé de se rendre à la suite de l’invasion de sa cachette le mercredi 19 mai. Le chef de Boko Haram se serait tué avec une bombe « lorsqu’il a constaté que les combattants de l’ISWAP voulaient le capturer vivant. »

Publicité

Le groupe ISWAP, qui s’est séparé de la faction Boko Haram de Shekau en 2016, a déclaré qu’il était en désaccord avec le défunt leader extrémiste, concernant son usage excessif de la force, notamment sur les musulmans dans les zones sous son influence.

Lire aussi: Boko Haram / Nigeria: Abubakar Shekau  »grièvement blessé » lors d’une bataille

Selon le chef du groupe, Abu Musab Albarnawi, ses combattants ont pris leurs armes, ont traversé le Sahara, se sont rendus dans l’enclave de Shekau et ont engagé une fusillade avec ses hommes. Dans une vidéo obtenue par SaharaReporters, des membres de la faction JAS, menés par un certain Bakura Sahalaba, ont confirmé la mort d’Abubakar Shekau. Cependant, Sahalaba a souligné que la faction du groupe terroriste est toujours très active.

Crédit photo : yara

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page