DiversSociété

Nigeria: des membres d’une famille se battent pour la veuve du chef de famille décédé

Un homme au Nigeria , Babbi Aliyu, a été grièvement blessé mercredi, 14 juillet lors d’une bagarre entre des membres d’une famille peulh dans le village d’Ikoroku, dans l’État de Kwara.

Le porte-parole du Nigeria Security and Civil Defence Corps de l’État, Babawale Afolabi, qui a confirmé l’incident, a déclaré que les membres de la famille se sont engagés dans une bagarre suite à un désaccord sur la personne qui a le droit d’hériter de la femme de leur chef de famille, Alhaji Bello, décédé récemment.

Publicité

Afolabi a déclaré que le frère cadet de feu Bello avait pris sa femme comme son propre héritage. Cependant, les fils du défunt estimaient que la décision de leur oncle signifiait qu’il était impliqué dans la mort de leur père.

“Les membres du NSCDC à Kaiama ont reçu un appel de détresse et se sont précipités sur les lieux pour éviter de nouveaux affrontements.

Selon le rapport que nous avons obtenu de notre bureau divisionnaire à Kaiama, après la mort d’un certain Alhaji Bello, son jeune frère a pris sa femme ce qui n’a pas plu aux enfants du défunt.  Ils accusent leur oncle de complicité dans la mort de leur père.

Les enfants de feu Alhaji Bello ont juré de reprendre la femme de leur père à leur oncle, ce qui s’est ensuite soldé par une mêlée générale.

Un certain Babbi Aliyu a été attaqué avec un coutelas, ce qui lui a causé de multiples blessures. »

LIRE AUSSI: Inde: une mariée meurt pendant la cérémonie de mariage, le marié épouse immédiatement sa sœur

Le porte-parole du NSCDC a ajouté que la victime reçoit actuellement des soins médicaux à l’hôpital pendant que des efforts sont déployés pour arrêter ceux qui l’ont attaqué.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page