AfriqueNigeria

Nigéria: Olusegun Obansanjo révèle la solution pour éradiquer la secte Boko Haram

L’ancien chef d’État nigérian, Olusegun Obasanjo, a déclaré que l’insurrection de Boko Haram ne peut être vaincue que si le gouvernement s’attaque au problème de la faim et du chômage.

Obasanjo a fait cette déclaration à Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, où il présidait le Forum Faim Zéro, un programme de développement social du gouvernement nigérian et des partenaires internationaux.

Publicité

S’adressant aux participants dans les propos relayés par Naij, M. Obasanjo a révélé que selon les recherches, la plupart des combattants de Boko Haram ont pris les armes contre l’État, non pour promouvoir une conviction religieuse, mais pour combattre la faim et le manque d’emplois.

Obasanjo est le président du programme Objectifs de développement durable (ODD), stratégie Faim Zéro au Nigeria, où il mène actuellement une campagne contre la faim dans certains États du pays.

Il a souligné que parmi les 17 ODD de la communauté internationale, Faim Zéro est le deuxième objectif.

« La stratégie Faim Zéro ou l’élimination de la faim a des ramifications, sur les 14 autres objectifs ; la mortalité infantile, la réduction de la pauvreté, la mortalité maternelle etc ont des liens avec la sécurité alimentaire et la nutrition ».

« Alors quand le programme alimentaire mondial m’a demandé de diriger un comité pour élaborer et mettre en œuvre la stratégie Faim Zéro au Nigeria, j’étais plus que ravi de le faire. Et je veux dire que nous n’essayons pas de réinventer la roue. Nous n’essayons pas d’apporter de nouvelles politiques; nous avons suffisamment de politiques qui ont été négligées par la non mise en œuvre, et si nous pouvons mettre en œuvre la politique que nous avons, cela ne fait aucun doute que nous allons vaincre la faim d’ici 2025 ».

L’ancien président a expliqué que le programme ne pouvoit pas directement de l’argent pour nourrir les Nigérians mais crée un environnement propice à la production alimentaire et à la création d’emplois.

Il a déclaré que les recherches récentes de la Banque mondiale sur Boko Haram ont révélé que la plupart des combattants de Boko Haram n’ont aucune conviction religieuse qui motive leur état d’esprit radical autre que la faim et le manque de moyens de subsistance.

Publicité 2


« La Banque mondiale a déclaré avoir interrogé 26 anciens membres de Boko Haram et 25 d’entre eux ont affirmé qu’ils avaient rejoint la secte parce qu’ils n’avaient pas d’emploi. Le programme Zéro Faim vise à mettre fin à l’insurrection, non seulement dans le nord-est, ou dans l’État de Borno, mais dans le pays ».

« Je crois que l’objectif Faim Zéro aiderait à combattre le fléau de l’insurrection », a-t-il conclut.

Crédit photo : premiumtimes

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer