Société
A la Une

Nigeria: un Libanais tué et jeté dans une fosse septique

Le cadavre d’un ressortissant libanais, Basan Khodari, a été retrouvé dans une fosse sceptique de sa résidence de Lagos au Nigeria dans l’après-midi du mardi 10 septembre.

Adamu Mohammed, un employé privé du défunt, est soupçonné de l’acte constitutif du défunt. Trois climatiseurs, un générateur et trois téléviseurs à écran plasma ont été volés au domicile du défunt situé au 21 Bombay Crescent, à Apapa après le meurtre.

Publicité

Khodari était rentré de son voyage d’Abuja sans prévenir et a surpris Mohammed et ses complices volant ses biens le lundi 9 septembre. Il aurait confronté le gardien pour avoir autorisé des étrangers chez lui et l’avoir volé, selon les sources, et cela aurait mis Mohammed en colère.

Des témoins oculaires qui ont confirmé le décès au domicile du défunt lundi, ont déclaré avoir été choqués en découvrant le corps du libanais.

The Nation indique que la tête , la bouche et les jambes du ressortissant libanais avaient été attachées avant d’être jeté dans la fosse septique. Le défunt avait également des marques violentes visibles sur son corps.

Le porte-parole de la police de Lagos, Bala Elkana, a confirmé l’incident et a révélé que certains suspects étaient déjà placés en garde à vue.

“Nous suivons le suspect principal. Certaines personnes ont été arrêtées et une enquête est en cours. Je ne peux pas vous donner plus de détails pour ne pas compromettre l’évolution des enquêtes », a-t-il déclaré.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer