DiversSociété

Nigeria: un pasteur accuse son homologue de copier ses prophéties pour 2020

Il semble que travailler sur l’autel, en tant que serviteur de Dieu (pasteur) est une entreprise très lucrative, compte tenu du nombre d’églises qui poussent comme des champignons un peu partout et surtout de la façon dont les gens s’identifient rapidement comme des hommes de Dieu.

Au Nigeria, le travail pastoral est entouré d’un certain nombre de drames et de réactions surprenantes car ces hommes de Dieu font généralement la Une des journaux pour des raisons douteuses.

Publicité

Tout récemment, une jeune femme journaliste identifiée comme Theresa Tekenah sur Twitter s’est rendue sur le site de microblogging pour partager une histoire intéressante qu’elle avait entendue sur deux pasteurs.
Selon la journaliste, elle a appris qu’un homme de Dieu accusait son homologue pasteur d’avoir volé ses prophéties de 2020. Elle a ensuite décrit cette décision comme un plagiat prophétique.

Dans le post de Theresa, elle a écrit: «Je viens d’entendre quelque chose ♀️. Un homme de Dieu accuse un autre de copier ses prophéties de 2020. Quel plagiat prophétique! »

Nigeria: un pasteur accuse son homologue de copier ses prophéties pour 2020

Notez qu’un certain nombre de pasteurs nigérians ont réalisé leurs différentes prophéties après le début de la nouvelle année 2020. C’est peut-être leur façon de maintenir leur pertinence ou d’amener les gens à prier davantage.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer