À la UneAfrique

Nigeria / Un pasteur blessé, des maisons incendiées : une autre femme accusée de blasphème recherchée -Vidéo

Selon plusieurs médias nigérians, un pasteur aurait été blessé et de nombreuses maisons incendiées alors que des jeunes musulmans furieux sont à la recherche d’une dame accusée de blasphème dans l’État de Bauchi au nord du Nigeria.

La dame aurait partagé une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle un converti parlait du prophète Mahomet.

« Ce que j’ai découvert, c’est qu’une fille chrétienne aurait posté et commenté quelque chose sur les réseaux sociaux lié à l’incident de Sokoto (meurtre de Déborah Ndlr), et c’est comme ça que tout a commencé », a déclaré un témoin de la scène.

La dame en question est une employée du gouvernement originaire de Gombe, mais mariée dans la zone du gouvernement local de Warji à Bauchi.

Les jeunes musulmans sont allés à la recherche de la femme après les prières du vendredi 20 mai. Lorsqu’ils ne l’ont pas trouvée, ils se sont déchaînés, détruisant des propriétés appartenant à des chrétiens dans la région katangaise de la zone de gouvernement local de Warji dans l’État de Bauchi. .

Un certain nombre de chrétiens, dont un pasteur de l’église ECWA, auraient été blessés par les jeunes musulmans, selon toujours nos sources.

Cela survient une semaine après que Deborah Samuel, étudiante au Shehu Shagari College of Education, Sokoto, a été lynchée et incendiée par ses amis étudiants pour blasphème présumé.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page