DiversSociété

« N’utilisez pas la version King James de la Bible, c’est un livre d’esclaves moderne », dixit un activiste nigérian

Le critique et activiste religieux nigérian, Daddy Freeze a critiqué la pertinence et l’essence de la version King James de la Bible et a déclaré que Lucifer n’était pas Satan.

Ses raisons pour exprimer une affirmation aussi audacieuse sont les suivantes:

Selon lui, la version King James de la Bible a été volontairement écrite pour asservir les chrétiens.
La version King James de la Bible a tordu l’histoire de la création pour dire que Lucifer est le même que Satan alors qu’il ne l’est pas.
Il a écrit ce qui suit sur sa story Instagram:

« Lucifer a été mentionné 4 fois dans la vulgate latine qui a été achevée en 405, environ 100 ans avant l’invention de la langue anglaise et plus de 1200 ans avant l’écriture de la première Bible anglaise en 1611. »

« Lucifer a été mentionné par Jérôme, qui a traduit le latin vulgate du Vestus Latina en :


1: Isiah 14:12 se réfère au roi de Babilon.
2: Job 38:32 se référant à la puissance de Dieu lui-même, où Dieu lui-même parlait de sa propre puissance.
3: Job 11:17 Se référant à la prière et au repentir

4: 2e Pierre 1:19 où Pierre a déclaré que Christ était Lucifer et que Lucifer se lèverait dans nos cœurs.

Alors, comment Lucifer est-il devenu Satan? Parce que King James, la pire et la plus hérétique des traductions de la Bible de tous les temps l’a déclaré ainsi; EN GRAVE ERREUR!

Le Christ a dit que vous connaîtrez la vérité et que cela vous rendrait libre, vous ne pouvez pas dormir sur un lit de mensonges et vous attendre à rêver des visions de la vérité.

La Bible King James est le livre des esclaves des temps modernes, utilisez-le à vos risques et périls!

◄ Jean 8:32 ►
Nouvelle traduction vivante
Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. »
~ FRZ

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page