Côte d'IvoirePolitique

Ouattara serré jusqu’au cou: une autre tête de son clan pourrait tomber

Selon la Lettre du Continent de ce mercredi 1er avril 2020, le ministre ivoirien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Dr Albert Toikeusse Mabri dans le viseur du RHDP depuis un momment pourrait se joindre à la chaîne de la rupture avec Ouattara. A peu près comme Amon Tanoh.

A peu près comme Marcel Amon Tanoh. Mais pas exactement comme lui. Parce que si ça tarde un peu plus que ça, Albert Toikeusse pourrait se voir jeté aux moussons. C’est du moins ce que révèle l’information donnée ce mercredi 1er avril 2020 par La lettre du Continent numéro 821.

Publicité

Selon nos confères, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, Albert Toikeusse Mabri, qui rêve d’un destin présidentiel avec son parti, l’Union pour la démocratie et la paix (UDPCI) allié du RHDP, pourrait faire le choix de la rupture avec le président Alassane Ouattara, alors qu’il est dans le viseur des cadres du parti au pouvoir le RHDP.

Une situation qui pourrait être difficile pour le président Alassane Ouattara et son parti le RHDP à la présidentielle ivoirienne d’octobre 2020.

Notons que à peu près trois grosses têtes du clan Ouattara ont claqué la porte au Rhdp. Il s’agit notamment de Henri Konan Bédié et Guillaume Soro….qui ont été rejoints tout dernièrement par l’ex-chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon Tanoh.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page