Afrique

Algérie: des passagers encerclés par des chiens policiers. La Toile s’enflamme. Vidéo

Le personnel de maintenance de la compagnie Air Algérie était en grève, il y a quelques jours. Au cours de ce mouvement de contestation, une scène s’est produite et a suscité des commentaires virulents, sur la toile. Il s’agit d’une vidéo dans laquelle, des passagers de la compagnie étaient encerclés par des chiens policiers. La toile s’est enflammée, après que la vidéo a été postée sur les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo, les images ne sont pas celles de réfugiés syriens se bousculant aux frontières de l’Europe, en provenance de la “chaosphère” engendrée par la guerre syrienne. Non! Les images de l’horreur proviennent d’Alger, précisément de l’aéroport Houari Boumediène.

Publicité

On y voit des passagers agglutinés comme des sardines derrière des filets de sécurité, sous le regard menaçant de chiens renifleurs. Ceux-ci sont  tenus en laisse par des hommes en uniforme, déployés autour de milliers de passagers attendant impatiemment de pouvoir embarquer vers des cieux plus cléments.

“On dirait Auschwitz”, écrit un Algérien lambda sur la page Info trafic Algérie, cité par le site “Tout sur l’Algérie”. “Wallahi il ne manque que les bottes et les fouets…Arbeit mach Frei (le travail c’est la liberté) … Camp de Dachau”, rouspète-t-il.

Le tollé qu’a suscité le traitement inhumain dont se  sont rendus coupables les autorités de l’aéroport  Houari Boumediène d’Alger, sur des passagers qui attendaient d’embarquer, devraient amener les organisations internationales des droits de l’homme, à, non seulement condamner l’acte, mais à prendre des sanctions de nature à décourager tous ceux qui prennent plaisir à piétiner la dignité humaine. Les coupables devraient être punis à la hauteur de leur bêtise.

https://youtu.be/hbpChSGc-tI

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer