Ce pasteur tanzanien jure de devenir un colporteur si les journalistes qui l’ont diffamé ne meurent pas en 2017

1

Un pasteur tanzanien très controversé du nom d’Anthony Lusekelo a promis de démissionner de son appel à être un homme de Dieu et de devenir un colporteur si les journalistes qui l’ont diffamé ne meurent pas en 2017.

Le prédicateur, populairement connu comme étant Mzee wa Upako, a fait la déclaration, dimanche 11 décembre, pendant un service dans son église de Kanisa la Maombezi.

Publicité

Il affirme que tous les journalistes qui ont déclaré qu’il est un ivrogne et dérange ses voisins tard dans la nuit vont mourir avant mars 2017.

“Si cela ne se produit pas, alors je cesserai de prêcher, j’irai au village et je me transforme en colporteur. Je laisse à Dieu de décider si j’abandonne le travail du ministère ou s’ils meurent », a déclaré le pasteur Luseke

Le pasteur Lusekelo aurait été arrêté à Kinondoni, Dar es-Salaam, pour avoir obstrué ses voisins en garant sa voiture sur la route pour les punir après l’avoir accusé d’être ivre et incapable d’être un chef religieux. Après son arrestation, le pasteur a été soumis à un test d’alcool qui a indiqué qu’il était ivre après le contrôle.

Il y a quelques mois, les journalistes ont rapporté que le pasteur était un alcoolique rageant. Depuis lors, il n’est pas content, car la nouvelle l’a dévasté et est désormais vu d’un mauvais œil par quelques personnes dans le pays.

Ce pasteur tanzanien jure de devenir un colporteur si les journalistes qui l'ont diffamé ne meurent pas en 2017

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d’ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia.

feliciaessan@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
0
0
X