Afrique

Gambie: Macky Sall aurait dépêché 10 gardes du corps auprès d’Adama Barrow, la confusion s’installe

Au domicile d’Adama Barrow, une dizaine de gardes du corps sénégalais seraient visibles, tous en tenue civile., il s’agirait d’hommes chargés de la protection rapprochée des hautes personnalités personnalités sénégalaises et étrangères en visite au Sénégal.

Un hebdomadaire basé à Paris révèle que le président Macky Sall a dépêché 10 gardes de corps au domicile de l’opposant vainqueur de la présidentielle en Gambie, Adama Barrow. L’information a été démentie par la gendarmerie sénégalaise. Un cafouillage est donc né.

Publicité

Gambie: Macky Sall aurait dépêché 10 gardes du corps auprès d'Adama Barrow, la confusion s'installe

Les gardes en question au domicile de l’opposant vainqueur de la présidentielle, appartiennent au corps d’élite de la gendarmerie sénégalaise. Ils seraient habillés en tenue civile et visibles au domicile d’Adama Barrow depuis le 5 décembre dernier.

L’on se souvient qu’ aussitôt le revirement de Yahya Jammeh, Macky Sall n’a pas caché sa colère en prenant le devant des choses. A en croire le 360, c’est semble-t-il trois jours plus tard qu’il a dépêché auprès d’Adama Barrow, le futur président gambien, une dizaine de gardes du corps habituellement affectés à la protection rapprochée des hautes personnalités sénégalaises et étrangères en visite au Sénégal.

Jeune Afrique révèle que ce dispositif de sécurité, “service que rend Macky Sall à Adama Barrow, a dû être évoqué lors du coup de fil entre les deux hommes juste après l’annonce des résultats.

Le journal panafricain va plus loin dans son information. Le journal fait savoir “qu’un membre de la présidence sénégalaise lui aurait confirmé l’information que semble accréditer la thèse selon laquelle les plus hautes autorités de l’unique voisin terrestre de la Gambie assument l’information”

Nous avons un devoir d’appui et d’assistance pour assurer une transition pacifique et garantir la sécurité des nouveaux dirigeants gambiens, en particulier celle du président élu”, écrit jeune Afrique citant la source contactée à la présidence sénégalaise

L’information de l’Hebdo français et de jeune Afrique a  été démentie ce jeudi dans une information rendue publique par la gendarmerie sénégalaise. Elle dément catégoriquement la présence des hommes du GIGN sur le sol gambien avant de qualifier l’information de fallacieuses et insidieusement distillées dans l’opinion.

Aucun élément du Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN), en activité de service n’est actuellement présent sur le territoire de la République Islamique de Gambie“, affirme le Haut commandant de la gendarmerie sénégalaise dans un communiqué dont le 360 Afrique a obtenu copie. Selon lui, il s’agit “d’informations savamment fallacieuses”.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer