Côte d'IvoireJusticePolitique
A la Une

PDCI-RDA: La liberté conditionnelle encore refusée à Jacques Mangoua

La justice Ivoirienne vient de décider du maintien en prison de Jacques Mangoua. Décision prise à l’issue de l’audience qui a eu lieu mardi, 28 janvier, au tribunal de Bouaké.

Publicité

L’audience qui a eu lieu ce mardi 28 janvier sur la situation de Jacques Mangoua n’a rien enregistré de bouleversant. Le tribunal de Bouaké où s’est tenu le procès a purement refusé d’accorder la liberté provisoire à ce cadre du PDCI-RDA.

“L’argument de la cour, c’est que le procès va revenir bientôt pour être statué sur le fond. Et donc qu’il convient de le maintenir en détention pour deux choses. Pour qu’il ne s’échappe pas de la Côte d’Ivoire. Ensuite, qu’il évite la subordination éventuelle de témoins, la déperdition de preuves ».

Vice-président du parti dirigé par Henri Konan Bédié, Jacques Mangoua a été condamné à 5 ans de prison le 4 octobre 2019. Il a été retrouvé à son domicile dans son village à Béoumi, des armes de guerre, des munitions, et des marchettes. Selon le procureur de Bouaké, ces armes auraient servi dans les affrontements inter-communautaires impliquant Baoulé et Malinké qui ont lieu à Béoumi, il y a près d’un an.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer