Société

Royaume-Uni: il perçait ses préservatifs pour transmettre le VIH à ses partenaires

Pendant ses rapports s3xuels avec ses différents partenaires, un jeune homme perçait ses préservatifs pour les contaminer du sida dont il est atteint. « Tu as peut-être de la fièvre. Je t’ai pénétré et je suis séropositif. LOL. Oops ! », c’est le message qu’envoyait Daryll Rowe à ses partenaires

Un jeune coiffeur écossais séropositif a été jugé en Angleterre pour avoir expressément infecté ses partenaires qu’il rencontrait sur l’application Grindr. Il perçait ses préservatifs et après, il envoyait le sms suivant : « Tu as peut-être de la fièvre. Je t’ai pénétré et je suis séropositif. LOL. Oops ! », rapporte The Guardian. Il aurait ainsi infecté volontairement quatre hommes désormais séropositifs.

Daryll Rowe aurait également tenté d’en infecter six autres entre octobre 2015 et décembre 2016. Chaque fois, il insistait pour ne pas utiliser de préservatifs, assurant ses partenaires qu’il était séronégatif. Lorsque le partenaire insistait, il perçait le préservatif. « J’ai déchiré le préservatif. Tu es tellement stupide. Tu n’avais même pas remarqué », a-t-il dit au téléphone à l’un de ses partenaires.

Des médecins ont confirmé que le jeune écossais avait été diagnostiqué séropositif en 2015 après avoir été contaminé par un partenaire. D’après les médecins, il n’avait pas été choqué par la nouvelle et avait refusé de prendre des antirétroviraux.

Les antirétroviraux retardent considérablement le développement de la maladie baissant la charge virale. Ils rendent aussi le malade beaucoup moins contagieux. Daryll Rowe a refusé d’être vacciné contre les maladies auxquelles les séropositifs sont particulièrement exposés, comme la pneumonie.

Tags

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer