À la UneReligionSociétéUSA
A la Une

Polémique sur l’avortement aux Etats-Unis/ Le Vatican réagit à la décision de la Cour Suprême

L’Eglise Catholique soutient la décision de la Cour Suprême des Etats-Unis qui a révoqué hier le droit à l’avortement des femmes. La décision de la Cour Suprême suscite une véritable levée de boucliers au pays de l’Oncle Sam, où les défenseurs des droits des femmes fulminent. C’est dans un tel contexte que le Vatican prend une position qui fait grincer des dents.

L’Académie du Vatican pour la vie a salué la décision de la Cour suprême des États-Unis sur l’avortement, affirmant qu’elle invitait le monde à réfléchir aux problèmes de la vie, mais appelait également à des changements sociaux pour aider les femmes à garder leurs enfants.

Pour le Vatican, la défense de la vie humaine ne saurait se limiter uniquement aux droits individuels, car la vie est une question de « large signification sociale ». « Le fait qu’un grand pays avec une longue tradition démocratique ait changé de position sur cette question interpelle également le monde entier », a déclaré l’académie dans un communiqué.

L’archevêque Vincenzo Paglia, qui dirige l’Académie pontificale pour la vie, estime que la décision du tribunal était une « puissante invitation à réfléchir » sur la question à un moment où la société occidentale « perd la passion de la vie ». « En choisissant la vie, notre responsabilité pour l’avenir de l’humanité est en jeu », a déclaré l’archevêque. Le pape François avait comparé l’avortement à « l’embauche d’un tueur à gages » pour éliminer une personne problématique.


« Nous avons besoin d’une aide solide aux mères, aux couples et à l’enfant à naître qui implique toute la communauté, encourageant la possibilité pour les mères en difficulté de poursuivre la grossesse et de confier l’enfant à ceux qui peuvent garantir la croissance de l’enfant », ajoute le prélat qui souhaite des changements sur cette question cruciale.

La Cour suprême des États-Unis a annulé vendredi la décision historique de 1973 Roe v. Wade qui reconnaissait le droit constitutionnel des femmes à l’avortement, une décision condamnée par le président Joe Biden, lui-même fervent catholique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page