Afrique
A la Une

Nouveau mandat à 90 ans en Afrique: Mo Ibrahim tacle ces présidents et plaide pour un leadership africain plus jeune

« Nous sommes le seul continent au monde où nous avons des présidents commençant un nouveau mandat à 90 ans », a dépeint dernièrement avec ironie Mohammed Ibrahim lors de l’Assemblée de la Banque Africaine de Developpement (Bad).

Publicité

C’est une réalité tout à fait particulière. A observer de près, le leadership africain avec chaque jour, ses nouveaux dénouements politiques intrigants les uns que les autres, mérite de passer à une nouvelle étape. C’est-à dire, changer de main, c’est à ça qu’est venu le milliardaire et philanthrope anglo-soudanais Mohammed Ibrahim lors de l’Assemblée de la BAD.

Si non, le schéma est très simple. Nous avons d’une face, un continent noir qui a la population la plus jeune au monde, et de l’autre un continent noir dirigé presqu’exclusivement que par des leaders dont la moyenne d’âge se situe dans la soixantaine. « C’est une blague », lance-t-il.

https://www.facebook.com/watch/?t=1&v=2850929761649959

Ils sont peut-être vieux, oui. Mais ils disposent de l’expérience nécessaires pour diriger un pays, pourrait-on se permettre de penser encore…Mais les temps ont passé et on sait désormais leur aptitude. En tout état de cause, le risque de transférer le pouvoir à un leadership plus jeune sur le continent est un vœu chéri de beaucoup.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page