Monde

L’un des présumés braqueurs de Kim Kardashian condamné

On le surnomme « Omar le vieux ». Il serait l’instigateur du braquage de Kim Kardashian. Pour avoir volé et séquestré des retraités, il a écopé de cinq ans de prison ferme.

Il se nomme Aomar Aït Khedache. Il a été interpellé il y’a quelques mois dans l’affaire du braquage de la star de télé-réalité Kim Kardashian. Mais son ADN a été retrouvé sur une autre scène de crime et c’est pour cette affaire qu’il a été condamné, jeudi 4 mai, rapporte Le Parisien.

Publicité

Âgé de 61 ans, l’homme a été condamné à cinq ans de prison ferme et plus de 20 000 euros d’amende pour la séquestration et le cambriolage de quatre personnes dans un hôtel particulier de Neuilly-sur-seine, en région parisienne. « Je reconnais les faits en totalité et je veux assumer mes respon­sa­bi­li­tés », a-t-il déclaré au sujet de cette infraction survenue en avril 2015.

Même procédé que celui de Kim Kardashian. Omar le vieux a bâillonné et ligoté une femme et son beau-frère respectivement âgés de 90 et 85 ans avant d’avoir une altercation avec la petite-fille de la nonagénaire. Après l’avoir blessé, la jeune fille a reçu quelques gouttes du sang du cambrioleur sur son tee-shirt. C’est ce qui a permis à la police de faire le lien entre le cambriolage de Kim Kardashian et celui de Neuilly.

Publicité 2

Aomar Aït Khedache et son complice, qui lui, n’a pas été retrouvé, ne sont repartis qu’a­vec quelques billets, « des manteaux, un pistolet de collection, des lunettes et des cartes bleues », a cité Le Pari­sien. Il avait déjà fait de la prison il y a 30 ans, pour des affaires de vols dans les années 70 et 80. Impliqué dans une affaire de trafic de stupéfiants en 2010, il va retourner derrière les barreaux et attendra son procès pour un autre braquage, celui de Kim Karda­shian.

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page