USA
A la Une

Prix Nobel de la paix 2019 : “quelqu’un d’autre a eu mon Prix Nobel de la paix” dixit Donald Trump

Le prix Nobel de la paix 2019 a été remis au premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, une décision jugée injuste par Donald Trump. Le président américain pense qu’il méritait ce prix.

Donald Trump a laissé entendre qu’il avait conclu un accord qui a sauvé l’Éthiopie de la guerre, ce qui faisait de lui le meilleur candidat pour le prix Nobel de la paix.

« Je vais vous parler du prix Nobel de la paix, je vais vous en parler. J’ai conclu un marché, j’ai sauvé un pays, et je viens d’apprendre que le chef de ce pays va recevoir le prix Nobel de la paix pour avoir sauvé le pays… J’ai empêché une grande guerre, j’en ai empêché deux ou trois », a-t-il déclaré lors d’un rassemblement électoral dans l’Ohio, jeudi.

Publicité

Bien qu’il n’ait pas nommé le nom du lauréat du prix Nobel de la paix ni le pays, il est clair que M. Trump faisait référence au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

M. Abiy, 43 ans, est le plus jeune chef de gouvernement d’Afrique. Il est entré en fonction en avril 2018 après que des mois de protestations anti-gouvernementales ont forcé son prédécesseur à démissionner.

Le premier ministre Abiy Ahmed a introduit des réformes de libéralisation massives en Éthiopie, bouleversant ce qui était autre fois une nation étroitement contrôlée.

Il a libéré de prison des milliers de militants de l’opposition et a permis aux dissidents exilés de rentrer chez eux. Il a également permis aux médias de fonctionner librement et a nommé des femmes à des postes importants.

En octobre de l’année dernière, il a reçu le prix Nobel de la paix devenant ainsi le seul chef d’État à avoir reçu ce prix depuis l’élection de M. Trump en 2016.

Pourquoi a-t-il reçu le prix Nobel de la paix ?

Le Comité Nobel norvégien a déclaré que M. Abiy avait été honoré pour son « initiative décisive visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Érythrée voisine. »

Les deux pays ont mené une guerre frontalière acharnée de 1998 à 2000, qui a fait des dizaines de milliers de morts. Bien qu’un cessez-le-feu ait été signé en 2000, les voisins sont restés techniquement en guerre jusqu’en juillet 2018, date à laquelle M. Abiy et le Président érythréen Isaias Afwerki ont signé un accord de paix. Pendant deux décennies, la longue frontière avait été fermée, divisant les familles et rendant le commerce impossible.

Publicité 2

Le Comité Nobel a déclaré qu’il espérait que l’accord de paix contribuerait à apporter des changements positifs aux citoyens de l’Éthiopie et de l’Érythrée.

M. Trump a-t-il aidé à négocier la paix entre l’Éthiopie et l’Érythrée ?

L’influence des États-Unis dans les pourparlers de paix a été minime. Les Émirats arabes unis, qui ont beaucoup d’influence dans la Corne de l’Afrique, ont joué un rôle clé pour aider à rapprocher les deux parties.

Crédit photo : dailyexpress

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer