Sport
A la Une

PSG: les propos forts qui éloignent Mbappé de Madrid

A quelques jours de l’ouverture du mercato hivernal, Kylian Mbappé a donné un indice de son avenir. Ce qui semble déplaire à ses prétendants.

« Je me sens bien, dans mon jardin (faisant référence à Paris, son club actuel, ndlr). C’est ce qu’a déclaré Kylian Mbappé récemment à la presse. Libre de tout contrat avec le Paris Saint Germain, le natif de Bondy (sauf renouvellement de contrat) pourra filer librement où bon lui semble, mais vraisemblablement au Real Madrid. La maison blanche n’a pas abdiqué mais l’ultime année passée au sein du club de la capitale Parisienne aura été sans doute décisive pour le choix final du champion du monde français.

« J’aime jouer, j’aime toujours être sur le terrain, jouer tous les matchs. C’est un plaisir de jouer et d’aider mon équipe. J’espère continuer lors des matchs qui restent avant la fin de l’année civile. J’ai passé des moments incroyables dans ce club (Monaco), j’y ai grandi, j’ai gardé des souvenirs extraordinaires. Maintenant la page est tournée, je joue pour le PSG et je donne tout pour ce club. », a-t-il expliqué sur Amazon Ligue 1.

Lire aussi: Mercato/ Le PSG refuse une proposition forte pour le transfert de Mbappé


Depuis quelques heures, les réseaux sociaux se sont enflammés pour cette demande forte de Tom Holand. L’acteur britannique proche de Mbappé lui aurait demandé de rejoindre Tottenham. La réponse du français est claire : « Non, impossible. C’ est impossible ! », lui a en effet répondu Kylian Mbappé, en riant. Où atterrira Mbappé l’été prochain? Ce mardi matin, l’Equipe révèle que les discussions pour une prolongation ont récemment repris entre le joueur et le PSG.

Aucune donnée financière n’est précisée, mais le quotidien rappelle que la dernière proposition francilienne ferait déjà du numéro 7 le joueur le mieux payé de l’effectif. Paris aura-t-il vraiment ses chances ? Alors que le mercato estival clinquant du PSG et son offre de prolongation XXL n’ont pas eu l’effet escompté auprès du joueur, les dirigeants parisiens prient désormais pour que leur équipe ne subisse pas la loi des Merengues. Car si cela se produit, Paris aurait alors très peu d’arguments en stock pour convaincre sa pépite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page