À la UneR.D CongoSécurité

RDC/ Des rebelles attaquent la ville de Bukavu: l’armée combat et fait des morts

Les Forces armées de la République Démocratique du Congo ont essuyé une incursion rebelle dans la ville de Bukavu, ce mercredi 3 octobre. Après de violents combats, les Forces armées congolaises assurent que la situation est sous contrôle. Le bilan est lourd du côté des rebelles.

Publicité

En RDC, les populations de l’est ne sont pas au bout de leur peine, malgré l’état de siège. Très tôt ce matin, des rebelles Mai-Mai sont entrés dans la ville de Bukavu. Usant d’armes de guerre, ils prennent rapidement le contrôle d’une partie de la ville. Surpris par cette attaque-éclair, les militaires congolais vont se réorganiser rapidement. Les ordres de combat sont donnés et l’objectif est unique: déloger les rebelles et les bouter hors de la ville, sans ménagement.

« La situation est sous contrôle. J’appelle la population au calme et à la collaboration avec les services de sécurité et de défense pour dénoncer les malfaiteurs, les complices et les commanditaires. Bukavu n’est pas tombé. Nous sommes ici. Nous avons situation malheureuse, mais je tiens à rassurer tout le monde. Le président suit cette situation de près et l’ensemble du gouvernement national », assure le gouverneur de la région, à la suite des combats.

Lire aussi: Parti de Gbagbo/ Une violente bataille entre Hubert Oulaye et Assoa Adou

Cependant, le premier bilan fait état de 2 militaires et un policier abattus dans le camp de l’armée régulière. Chez les rebelles, on décompte au moins 6 assaillants, dans l’attaque de la ville de Bukavu. Selon le gouverneur du Sud-Kivu, Théo Kasi, les assaillants ont jeté leur dévolu sur plusieurs commissariats. En sus, 4 assaillants ont été blessés, quand 36 de ces aventuriers ont été capturés. Enfin, les Forces de défense congolaises disent avoir récupérés 14 armes de guerre ont également été récupérées. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page