PolitiqueR.D Congo

RDC : le député Jacques Mamba arrêté et transféré au parquet

L’élu du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jacques Mamaba a été arrêté ce samedi matin et transféré au parquet. Selon Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’assemblée nationale, le député est poursuivi pour faux et usage de faux sur plainte.

Selon nos sources, Jacques Mamba serait l’initiateur d’une pétition pour destitution de Jean-Marc Kabund, de son poste au bureau de la chambre basse du parlement.

Des sources bien introduites affirment que le député Jacques Mamba a été victime de menaces de mort de la part des proches de Jean-Marc Kabund.

Le Mouvement de Libération du Congo (MLC), dont est issu le député, entend faire une déclaration pour dénoncer ce qu’il qualifie de « honte en matière de procédure judiciaire », car le député Jacques Mamba bénéficie d’une immunité parlementaire.

Nos sources révèlent que Jean-Marc Kabund, 1er vice-président de l’assemblée nationale, entend poursuivre l’affaire malgré le statut du député.

Articles similaires

2 commentaires

  1. L’article 107 de notre constitution nous dit ceci dans son alinéa 1 : aucun parlement ne peut être poursuivi, recherché, arrêté, détenu ou jugé en raison des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions.
    Comment l’honorable Jean-Jacques Mamba est détenu?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page