À la UnePolitiqueR.D Congo

RDC/ Le député Jean-Marc Kabund arrêté, sans que son immunité parlementaire ne soit levée

Le député Jean-Marc Kabund a été arrêté hier mardi 9 août 2022 à la suite de sa deuxième audition par le Procureur général près la Cour de Cassation. Il a été placé sous mandat d’arrêt provisoire et conduit à la prison de Makala à Kinshasa. 

Selon Me Henriette Bongwalanga, avocate de Jean-Marc Kabund a été arrêté hier. C’est une première dans la mesure où le député qui fut vice-président de l’Assemblée nationale bénéficie des immunités dues aux parlementaires congolais. Kabund a été écroué sans que ses immunités parlementaires ne soient levées.

A en croire les médias congolais, un réquisitoire du Procureur Général qui voulait des poursuites et la levée des immunités de Jean-Marc Kabund a été adressé au bureau de l’Assemblée nationale. Cependant Kabund, le bureau de l’assemblée nationale, n’a pas donné de suite favorable à cette requête en indiquant attendre la fin de son audition au parquet.

L’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc Kabund a maille à partir avec son ancien allié Félix Tshisekedi. Il est poursuivi pour avoir dit, au cours d’un point de presse, que le président Félix Tshisekedi est, en plus d’être un incompétent, “un danger au sommet de l’Etat”. Des propos qualifiés d’injurieux, et de nature à porter atteinte à l’honneur dû aux institutions publiques et à la dignité du Chef de l’Etat. Son procès qui s’ouvrira peut-être consacrera un autre règlement de compte au sommet de l’Etat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page