Gabon

Gabon: Le retour de Jean Ping crée des tensions entre policiers et partisans

Jean Ping, le principal opposant du président Ali Bongo Ondimba est de retour au Gabon. Le mardi 25 juillet, des tensions ont explosé dans la capitale Libreville, où la police a tenté de disperser les sympathisants de Jean Ping, qui ont marché avec leur leader dans les rues de la ville, a rapporté l’AFP.

Après une tournée à l’étranger, Jean Ping est rentré dans son pays, mardi 25 juillet, à bord d’un vol en provenance de Paris, qui s’est posé peu avant 17h00 (16h00 GMT). Ses partisans se sont rassemblés autour de l’aéroport, vêtus de jaune pour accueillir leur leader

Publicité

A environ 1 kilomètre de l’aéroport, des policiers, certains armés et encagoulés avaient bloqué la route. Le ministère gabonais de l’intérieur avait prévenu mardi matin n’avoir pas reçu de demande relative à la manifestation projetée pour le retour de M. Ping. En effet, d’après le ministère, un communiqué sur les réseaux sociaux avançait le contraire.

« On ne comprend pas ce qui se passe. Pourquoi bloquent-ils la route? Ils bloquent des Gabonais », a fait mine de s’interroger Jean Ping depuis le rond-point devant l’aéroport en face d’un dispositif policier.

Avec des partisans de plus en plus nombreux, Jean Ping a marché sur 500 m en direction de son QG au quartier des Charbonnages à environ trois kilomètres de l’aéroport Léon-Mba, avant de monter à bord d’une voiture.

« On a eu peur pendant 50 ans, si on a peur maintenant on en sortira jamais », a crié l’un des partisans entre deux chants. Ils sont passés près des policiers encagoulés et armés qui sont restés, à observer un journaliste de l’AFP.

Publicité 2

Depuis dix mois, Jean Ping conteste la réélection du président Bongo, qui a été confirmée le 23 septembre 2016 par la Cour constitutionnelle après le rejet d’un recours de M. Ping.

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page