À la UneAsieMonde
A la Une

Révélations : La Chine travaille sur des « armes de contrôle du cerveau » qui « paralysent et contrôlent les opposants »

Les sanctions contre 12 des institutions chinoises interviennent après qu’un journal militaire a révélé que le pays développait une technologie de contrôle mental pour « contrôler » l’ennemi en guerre

La Chine a poussé la guerre technologique à un tout autre niveau en travaillant sur des armes capables de « paralyser et de contrôler » l’esprit des soldats ennemis, ont affirmé les États-Unis.

Le président Joe Biden a sanctionné l’Académie chinoise des sciences médicales militaires, ainsi que 11 instituts de recherche affiliés, pour avoir utilisé la « biotechnologie » qui comprend les « armes de contrôle du cerveau ».

Bien qu’il n’y ait pas de détails spécifiques sur le fonctionnement de la technologie actuelle, des sources affirment que la Chine ne veut pas « détruire les corps » des soldats ennemis, mais plutôt « attaquer la volonté de résistance de l’ennemi » en les paralysant et en les contrôlant.

Les allégations proviennent de documents obtenus par le département américain du Commerce en 2019, qui ont ensuite été divulgués au Washington Times.

Le rapport indique que les scientifiques chinois cherchent à prendre le contrôle de « la sphère de la conscience humaine » faisant du cerveau la principale cible d’attaque et de défense des nouvelles armes conceptuelles ».

Le rapport a été publié dans le journal militaire officiel chinois, le PLA Daily, qui a également affirmé que le pays fusionnait quatre domaines technologiques majeurs – nano, bio, information et cognition.

Le rapport déclare : « La future fusion homme-machine tournera autour du concours pour le cerveau.

« Les deux parties combattantes utiliseront divers types de technologies de contrôle du cerveau et des conceptions efficaces pour se concentrer sur la prise en charge de la façon de penser et de la conscience de l’ennemi, et même intervenir directement dans la pensée des dirigeants et de l’état-major ennemis, et avec cela produire la guerre pour contrôler la conscience et la pensée.


Il existe deux autres rapports, qui expliquent également comment l’un des moyens possibles d’atteindre la méthode de contrôle de l’esprit consiste à utiliser un équipement portable pour « stimuler ou manipuler » l’activité électrique du cerveau.

Les États-Unis ont annoncé les sanctions, affirmant que cela était dû au fait que la nouvelle politique de la Chine était « contraire à la sécurité nationale et à la politique étrangère des États-Unis ».

Parmi les organismes sanctionnés figuraient l’Institut de radiothérapie et de médecine radiologique, l’Institut de médecine fondamentale, l’Institut d’hygiène et de médecine environnementale et l’Institut de recherche vétérinaire militaire.

On pense que ce dernier est dû aux tentatives de la Chine de tester d’abord la technologie sur des animaux.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page