Divers

Opinion : les réseaux sociaux rendent les femmes mariées dangereuses!

La pénétration d’internet en Afrique, révolutionne non seulement, l’économie, mais aussi les mentalités. Il y’a une certaine couche sociale qui a accès, désormais, aux manières d’agir, et de pensées étrangères qui moulent leur quotidien. Internet arrive, en Afrique, avec la floraison des smartphones et des réseaux sociaux. Aujourd’hui, presque tout le monde y est et s’y met. les femmes mariées, également.

Déjà qu’on passait moins de temps à la lecture, à aller au théâtre, au musée, ou faire du tourisme urbain, maintenant, on passe des heures interminables sur internet, à la merci des réseaux sociaux : les plus vulgarisés étant entre autres Facebook et Whatsapp.

Publicité

A 12 ans, des enfants possèdent déjà un smartphone, et même, un compte Facebook. Quand ils ne passent pas des heures devant le petit écran, ils sont connectés à leur smartphone. Les parents s’en frottent les mains. Ils utilisent ce moyen pour les contenir, et ne plus avoir à s’occuper de leur éducation suivie, un gros risque vu les dangers qui s’y trouvent.

Certaines femmes mariées ont fait des réseaux sociaux comme Facebook, et Wattsapp, leur passe-temps favori. Elles créent, ou intègrent des groupes de discussions sur ces plateformes. Et dans plusieurs pays africains notamment, cette pratique est en passe de devenir un sujet de société.

Au Cameroun, les femmes mariées y sont à foison. Elles y passent des heures à publier des photos, les unes aussi “sexy” que les autres. Elles font des commentaires à la limite de la débauche, et laisse entrevoir ainsi, leur état d’esprit.

Publicité 2


la présence de ces femmes mariées sur ces forums, est telle que l’on se demande parfois, ce qu’elle font de leur foyer, ou encore, de leurs enfants. Des sociologues s’intéressent-ils aux raisons des dérives constatées dans la société? l’exploitation de cette voie, leur donnera de nombreuses pistes exploitables.

s’il est vrai que l’on ne peut interdire les réseaux sociaux aux femmes mariées, il faudra veiller, cependant, à ce que cette activité n’empiètent sur la qualité de l’éducation des enfants, et l’harmonie dans le foyer.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer