Rwanda

Rwanda : trois élèves développent une application anti-corruption

Imaginez une application qui vous permet de documenter directement les cas de corruption pour que les autorités compétentes puissent réagir.

Trois élèves au Rwanda ont développé une application anti-corruption qui peut aider à combattre ce fléau dans leur pays et au-delà.

Publicité

Monica Kirabo, Angela Izi Nkusi et Odile Abimana, élèves de l’école Gashora Girls Academy, ont eu l’idée de développer l’application après avoir entendu parler d’une histoire de corruption impliquant une victime innocente et un policier.

Il y a deux ans, un ami leur a raconté l’histoire de son père et comment un policier lui a demandé un pot-de-vin.

« Son père conduisait quand un policier l’a stoppé pour infraction au code de la route. On lui a demandé de payer un pot-de-vin pour être relâché », raconte Odile Abimana.

En effet, ajoute-t-elle, le père n’avait commis aucune infraction et n’avait enfreint aucune règle.

« Lorsque nous avons entendu parler de cette d’injustice, nous avons compris qu’il était nécessaire d’avoir un système qui tient ces personnes responsables de leurs actes », a déclaré Monica Kirabo.

C’est ainsi qu’elles se sont réunies et ont décidé de développer une application qu’elles ont appelée ACAP (Application anti-corruption).

Cette application permet de déposer des plaintes et signaler des cas de corruption qui seront ensuite examinée par les autorités.

Selon Izi Nkusi, leur objectif est de sauver la nation en permettant aux citoyens d’accéder à la justice. Elles ont l’intention de travailler en partenariat avec les autorités compétentes pour que la plate-forme soit opérationnelle.

Au cours du Symposium sur la responsabilité sociale qui s’est tenu la semaine dernière à Kigali, les experts ont indiqué que ces genres d’applications permettent aux citoyens de demander des comptes à leurs dirigeants, politiciens et prestataires de services.

Publicité 2

Selon Transparency International, près de 75 millions de personnes en Afrique subsaharienne auraient versé un pot-de-vin au cours de l’année écoulée, certaines pour échapper à la police ou aux tribunaux, mais beaucoup ont dû payer pour avoir accès aux services de base dont elles avaient désespérément besoin.

Au Kenya, les applications mobiles permettent déjà aux citoyens de signaler des cas de corruption. Par exemple, Transparency International Kenya a développé l’Action for Transparency App (A4T App), une application qui permet aux citoyens de signaler les cas de corruption à partir de leur téléphone portable.

Crédit photo : msn

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. AVEZ VOUS UN PROBLÈME ?
    MES SPECIALITES DANS LES TRAVAUX OCCULTES
    Je suis un maître en Haute Magie,
    je suis spécialisé dans la voyance, dans la confection des

    portefeuilles magiques,

    fétiches multiplicateurs de billets de banque et monnaie

    talismans, amulettes, parfums,bagues.Très compétant dans le retour d’affection,réconciliation mariage durable,retour de l’être aimée

    faire prospérer le commerce
    jeux de hasard PMU loterie
    AVOIR son visa
    Gagner toutes sortes de sorties de procès… etc.

    Je peux aussi vous concevoir un produit propre à votre désire faite moi votre demande spéciale par e-mail. Travaux par correspondance. DISCRÉTION ASSURÉE.

    ME CONSULTER PAR TÉLÉPHONE WHATSAPP:0022961311495
    !!!!!0022998664274
    0022995789248
    tout mes produits sont sans inconvenants majeur sur l’utilisateur n’y sur sa famille
    merci d’essayer les produits de maitre MAKA afin de goûter au plaisir de la spiritualité
    *NB:POUR TOUTES PERSONNES ÉTRANGÈRES LA CONSULTATION EST TOTALEMENT GRATUITE
    SATISFACTION APRES PAIEMENT
    POSEZ NOUS SORTE DE QUESTIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page