DiversSociété

Rwanda: un couple nouvellement marié passe sa première nuit dans un stade

Un couple nouvellement marié a passé sa première nuit dans un stade après avoir été arrêté pour avoir enfreint les règles de Covid-19 au Rwanda.

Le couple et leurs invités faisaient partie des 60 personnes arrêtées le week-end dernier à l’hôtel Le Printemps du quartier de Gasabo lors de leur réception de mariage.

Publicité

Ils ont été emmenés dans un stade vide où ils ont dû observer une distanciation sociale pour éviter les risques de propagation du virus.

Harerimana Gasana Jean de Dieu, responsable des finances et de l’administration de l’hôtel Le Printemps, s’est dit déçu par ses clients car ils avaient dit qu’ils étaient venus pour un repas régulier et l’avaient plus tard transformé en une réception de mariage.

Rwanda: un couple nouvellement marié passe sa première nuit dans un stade

Le secrétaire exécutif du secteur de Kimironko, Umuhoza Rwabukumba, a averti les commerçants et les Rwandais, en général, de s’abstenir de violer la réglementation Covid-19, leur rappelant que les conséquences seraient plus douloureuses que de se conformer à la réglementation.

« Nous exhortons toujours les gens à se conformer aux directives de prévention du COVID-19 … tout le monde connaît les conséquences. Nous avons mis en place une approche communautaire pour lutter contre cette épidémie, nous avons des groupes de personnes qui se déplacent dans différentes parties de notre secteur pour nous assurer que  les règlements sont bien suivis. « 

Rwanda: un couple nouvellement marié passe sa première nuit dans un stade
Rwanda: un couple nouvellement marié passe sa première nuit dans un stade

LIRE AUSSI: Covid-19: Singapour déploie un «chien» robot pour faire respecter la distanciation sociale (photos)

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page