Politique

Campagne de Sarkozy: Une nouvelle accusation grave contre le clan Sarkozy…Photo

L’accusation est lourde. Après avoir affirmé que Nicolas Sarkozy ne pouvait ignorer le système Bygmalion pendant la campagne de 2012, Jérôme Lavrilleux déclare dans un entretien au Monde qu’en 2007, d’importantes sommes en liquide étaient versées à certains collaborateurs de l’UMP.

Mai 2012. Le choc est rude pour l’UMP et Nicolas Sarkozy, battus par François Hollande au second tour de l’élection présidentielle. Mais dans les couloirs du parti, une autre inquiétude pousse le personnel au bord de la fronde: l’absence de primes en liquide. Jérôme Lavrilleux se souvient:

Publicité

« Un collaborateur vient me voir et me dit: ‘Jérôme, ça gueule dans les couloirs, il va y avoir une grève, car cette fois-ci on n’a pas eu de primes en liquide.’ Je lui réponds: ‘Une prime en liquide de quoi?!’ Il me dit: ‘Mais pour la présidentielle, la tradition c’est qu’on a entre un mois et deux mois de salaire en liquide.’ (…) Et donc, en 2007, selon leur grade, ils sont tous passés dans le bureau de Guéant pour avoir leur lot » résume l’élu européen.

Campagne de Sarkozy: Une nouvelle accusation grave contre le clan Sarkozy...Photo

L’accusation de Jérôme Lavrilleux est déjà étudiée par les juges qui enquêtent sur l’affaire Bygmalion. Ils ont notamment en mémoire une chambre forte louée par Claude Guéant à la BNP, où devaient être stockées des « archives personnelles » de Nicolas Sarkozy.

avec BfmTv

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page