SociétéSport

Saviez vous que la paresse était reconnue comme un sport?

Le plus paresseux  des compétiteurs remporte un prix de 200 euros.

Le complexe touristique Ethno Village au nord du Monténégro a organisé, samedi 15 octobre, le championnat de la flemme avec à la clé 200 euros à gagner pour le vainqueur. La flemme c’est la paresse, une répugnance au travail ou à l’effort. Ce championnat est à sa cinquième édition.

Comme tout bon championnat qui se respecte, des règles simples mais très strictes le régissent. Comme l’explique l’Ethno Village sur sa page Facebook, « il faut rester allongé sans se lever, même pas pour aller aux toilettes. Mais il est autorisé de manger, de dormir, d’utiliser son ordinateur, son smartphone… ». Les concurrents ont tous le droit à un petit matelas en mousse, mais s’ils le quittent c’est l’élimination assurée.

Le record à battre  est de 37 h à ne rien faire.

L’an dernier, c’est un Bosnien qui l’a remporté en restant couché pendant 33h30, bien loin toutefois du record de 2014 établi par un certain Marko Djurovic qui est de 37 h. Il est donc difficile de rester coucher longtemps à moins que vous soyez obligés.

Cette année, ce drôle de championnat fait pour amuser les touristes démarre la veille des élections parlementaires du Monténégro. Les organisateurs qui ne manquent pas d’humour ont donc invité « tous les représentants des partis politiques à venir participer à la compétition pour se reposer un peu et empocher de quoi rembourser leurs frais de campagne ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page