Société

Scandale : l’infidélité d’un journaliste révélée en plein direct chez lui alors qu’une femme nue passait en arrière-plan (vidéo)

Ce genre d’incident est sans doute la manière la plus choquante de découvrir l’infidélité de son partenaire. En Espagne, un journaliste s’est involontairement dévoilé dans ce registre alors qu’il était en plein direct. Sa tromperie a été révélée lorsqu’une femme qui n’était pas sa compagne est passée nue en arrière-plan de son adresse publique.

Le malaise est survenu la semaine dernière en Esapgne. Alors qu’il était en plein direct dans l’émission El programa de Ana Rosa, Alfonso Merlos, un commentateur politique, a connu le malheur de s’enfoncer dans un scandale sexuel dont tout le monde parle encore.

Publicité

Dans la vidéo devenue virale, on voit M. Merlos filmé en direct depuis chez lui. Et soudain, apparait une femme en arrière-plan, nue. Chose étrange, il ne s’agit en aucun cas de la compagne officielle d’Alfonso Merlos mais d’une autre journaliste, Alexia Rivas.

Marta López, que le public connaissait comme sa petite amie jusqu’à cette date ayant très vite eu connaissance de la nouvelle se dit meurtrie et choquée par un tel comportement de son désormais ex-compagnon.

“Quelque chose en moi a été brisé pour toujours, j’ai pleuré, j’ai ressenti de la honte, de l’embarras, de la douleur, du chagrin, de la rage, de l’impuissance, de la déception, de l’angoisse, de l’humiliation, mais j’ai surmonté tout cela avec votre amour et votre compréhension. Je ne veux pas me recréer dans la douleur, vous savez tous ce qui s’est passé et je ne veux pas que vous vous sentiez désolé pour moi, je veux que vous vous réjouissiez de ce que j’ai perdu, dans la vie parfois vous gagnez et parfois vous apprenez.”, a-t-elle exprimé dans une longue publication sur Instagram.

Longtemps resté silencieux, le journaliste Alfonso Merlos a finalement livré sa version des faits. «Si vous pensez que mon attitude n’a pas été correcte ou que j’ai mal fait certaines choses, je n’ai aucun problème à demander pardon, mon but n’a jamais été de blesser personne», a-t-il déclaré. Il s’est également défendu de toute infidélité, affirmant avoir rompu avec sa compagne avant le confinement dû à la pandémie de coronavirus.

Chose que nie catégoriquement Marta López, qui affirme qu’ils étaient bien ensemble jusqu’à la date de l’incident qu’elle a qualifié de «désagréable» et «honteux». Elle prétend qu’ils étaient même sur le point de franchir une étape très importante de leur idylle : le mariage. Elle est plus tard soutenue par un média local, le site Internet El Espanol qui rapporte que le journaliste avait accordé, le 5 mars dernier, une interview à un magazine, où il faisait véritable déclaration d’amour à sa petite amie. «Marta est une personne d’une valeur incroyable en qui je trouve chaque jour des choses merveilleuses», aurait-il déclaré dans cette entrevue que le journal semestriel a finalement décidé de ne pas publier en raison du scandale.

Publicité 2

Marta López est, elle aussi une personnalité bien connue dans le monde des médias. Elle a participé à la deuxième édition de la version espagnole de l’émission de télé-réalité «Big Brother» et évolue désormais dans le monde des médias

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page