SénégalSociété

Sénégal: Le pays compte 544 000 chevaux et 462 000 ânes

Au Sénégal, une étude sur le nombre d’équidés sur le territoire porte à 544 000 le nombre de chevaux et 462 000 celui d’ânes. Ces animaux sont essentiellement localisés dans le centre du pays, mais aussi dans la partie septentrionale. Ces chiffres ont été publiés à travers une étude intitulée « évaluation de la contribution économique et sociale des équidés de trait ».

L’importance des équidés dans les zones rurales

Une étude qui permet de faire une évaluation sur « l’importance économique et sociale des équidés de trait dans les conditions de vie des ménages ruraux et urbains sur la base d’arguments scientifiques à travers les contributions monétaire et non monétaire de l’exploitation des équidés de trait dans les conditions de vie des ménages ruraux et urbains. »

Publicité

Dans ce sens, il est ressorti de l’étude que les ânes sont retrouvés, pour la plupart, dans les régions de Saint-Louis et de Louga du fait du bassin arachidier.

En outre, dans le Sud du pays, les ânes sont « de plus en plus » présents notamment à Sedhiou et à Kolda.

« Les équidés ont un rôle économique et social très important à travers la force de traction qu’ils pourvoient pour différentes activités économiques et sociales. Cette dernière n’est pas évaluée à sa juste valeur, d’où leur manque de considération dans les politiques et stratégies sectorielles de développement de l’élevage, de l’agriculture et des transports », font savoir les auteurs de l’étude.

Une meilleure considération des équidés

A travers le document, il est ressorti que « l’absence de preuves irréfutables sur la contribution des équidés de trait dans les économies rurales et urbaines contribue à cet état de fait et tend à renforcer cette faible prise en compte dans les politiques de développement ».

De ce fait, une évaluation de la contribution des chevaux et des ânes dans l’économie nationale serait d’autant plus pertinente qu’elle permettrait « d’avoir un argumentaire pour une meilleure considération des équidés dans les politiques de développement ».

Publicité 2


Dès lors, l’étude incite les acteurs économiques, à se pencher sur la plus-value des équidés pour statuer sur leur importance dans les zones rurales.

Crédit photo: YouTube

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer