DiversSénégal

Sénégal/ Pour une histoire de chaussure, elle ampute la lèvre de sa belle-sœur

Une scène de bagarre vire au drame entre deux belles-sœurs au quartier Sékhew ga de la ville de Touba, une localité du Sénégal

Cette scène de barbarie entre deux belles-sœurs a mis la ville de Touba en alerte. Pour une histoire de chaussures, deux belles-sœurs se sont données en spectacle devant les habitants du quartier Sékhew ga. L’une d’elles du nom de S. Sarr a mordu une partie de la lèvre supérieure de dame K. Faye jusqu’à l’amputer.

Selon les témoignages, dame S. Sarr cherchait la chaussure de son fils-aîné Z.G qu’elle ne trouvait nulle part. Elle s’est donc ouverte aux enfants de sa belle-sœur pour en savoir plus. Quelque temps après les recherches, le fils aîné rentre à la maison avec ses chaussures qui étaient tant recherchés.

Sénégal/ Pour une histoire de chaussure, elle ampute la lèvre de sa belle-sœur

Une attitude que dame K.Faye ne va pas apprécier car selon elle, sa belle sœur pensait qu’elle avait égaré les chaussures de son fils aîné. Les deux femmes vont donc commencer à s’envoyer des propos injurieux jusqu’à en venir aux mains. C’est pendant cette altercation que dame K.Faye va mordre le pouce de la main gauche de S.Sarr. Cette dernière va donc riposter et mordre jusqu’à amputer une partie de la lèvre supérieure de sa belle-sœur.

Elle a été évacuée à l’hôpital. Un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail de 27 jours lui a été délivré à cause de la gravité de la blessure. L’autre belle-sœur a, elle aussi reçu un certificat médical d’arrêt de travail pendant 03 jours. Munies de ces documents, elles ont, toutes les deux porté plainte contre chacune.


Au terme d’une enquête de la police, les deux belles-sœurs ont été déférées à la prison centrale du Baol. Elles sont accusées de coups et blessures volontaires.

Lire aussi: Sénégal /Altercation mortelle: le présumé coupable se livre lui-même à la police

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page