DiversSociété

Zimbabwe: des médecins oublient une lame dans le ventre d’un patient pendant 3 ans

Le centre médical Hippo Valley au Zimbabwe a reçu une menace de poursuite de la part d’un ancien patient, qui a allégué que les médecins de l’hôpital avaient laissé une lame chirurgicale dans son ventre après l’avoir opéré en 2019.

David Mlilo a vécu avec la lame pendant trois ans avant qu’un médecin de Parirenyatwa ne découvre qu’elle était logée dans son abdomen. Il allègue qu’il a perdu son emploi de superviseur de village au début de cette année en raison de complications de santé causées par la lame chirurgicale qui aurait été laissée dans son abdomen par des chirurgiens. 

Mlilo a déclaré au Mirror qu’il poursuivrait l’hôpital pour obtenir une indemnisation, car la faute professionnelle de leurs médecins lui avait coûté son emploi.

LIRE AUSSI/ Erreur médical: un chirurgien ampute le pénis d’un enfant de 3 ans lors d’une circoncision

Racontant son calvaire, Mlilo a révélé que le 18 décembre 2019, il avait été opéré pour corriger un problème de hernie. Il a dit qu’après l’opération, il a commencé à ressentir une douleur plus intense et son état de santé s’est aggravé depuis lors. 

En raison de sa mauvaise santé, la direction de Tongaat Hullet où il travaillait lui a recommandé une retraite anticipée en mars de cette année. 

Alors que sa santé continuait de se détériorer, Mlilo a été référé à l’hôpital de Parirenyatwa où une autre opération a été menée par le Dr John Dandadzi, le 19 août.

Le Dr Dandadzi qui l’a opéré pour la deuxième fois a découvert la lame chirurgicale dans son abdomen. Il a retiré une cystostomie et la lame chirurgicale de son abdomen pendant l’opération.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page