SénégalSociété

Sénégal : Le septuagénaire viole une fille de 16 ans et l’accuse de vol

Le vieux Mamadou B. Ly risque 2 ans de prison ferme. Hier, le tribunal des flagrants délits de Dakar l’a appelé à la barre pour détournement de mineure et corruption. Son dossier sera vidé le 6 mars prochain.

Le récit de la victime

A la barre, la victime de Mamadou Ly raconte. Selon elle, les faits se seraient déroulés au rond-point de Mbao, un quartier de Dakar où elle a rencontré le vieux. Celui-ci l’a interpellée et lui a demandé son âge, avant de lui proposer une tablette en échange d’une galipette. C’est alors qu’elle se serait rendue chez lui et pour 3.000 francs, pour que le vieux de 71 ans prenne du plaisir. A en croire la victime, le vieux lui a juré qu’il allait lui remettre la tablette la prochaine fois. Voulant à tout prix l’objet, la fille s’est encore rendue chez le sieur Ly. Après une partie de jambes en l’air, le vieux lui a remis 2.000 francs, au lieu de la tablette promise. Remontée contre le papi, celle-ci s’est donnée la liberté de prendre la tablette sans que le vieux ne s’en rende compte.

Publicité
Le papi accuse sa « partenaire » de vol 

Lorsqu’il s’est rendue compte que la tablette avait disparu, le mis en cause ne s’est pas fait prier d’accuser la fille de vol. Après une enquête, les limiers se sont rendus compte que l’adolescente a dérobé la tablette suite à une promesse non tenue. A la barre, le vieux Ly n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. Toutefois, il jure que la fille lui a dit qu’elle avait atteint l’âge de la majorité. Pis, il ajoute que la victime lui a fait savoir qu’elle était divorcée.

«C’est sur ces entrefaites que je lui ai demandé qu’on aille chez moi à Mbao 29. La première fois, je n’ai pas pu coucher avec elle, mais on a entretenu, lors de notre deuxième rencontre, des rapports sexuels. Et, je dois préciser que c’était avec son consentement».

Nonobstant, le vieux nie avoir mis en jeu sa tablette. « Elle m’avait demandé ce que je lui offrirai après rapport sexuel. Mais à ma grande surprise, après avoir satisfait ma libido, elle est partie avec la tablette à mon insu ».

La maman de la fille entre en jeu

La maman de la fille a tenu à assister au procès. A la barre, celle-ci raconte un autre pan de l’histoire.

En effet, elle assure avoir une fois vu le vieux chez elle. A la question de savoir ce qu’il voulait à sa fille, ce dernier a répondu qu’il souhaitait qu’elle lui installe l’application « Whatsapp ». Mais la maman n’y a pas cru une seule seconde, car elle avoue lui avoir interdit de remettre les pieds chez elle.

Publicité 2

Les avocats de la défense demandent une relaxe, vu l’âge avancé du vieux et son état de santé. Celui-ci connaîtra son sort le 6 mars.

Pour Ibrahima Sy, qui a assisté au procès, “il n’ y a pas à débattre sur cette affaire. La fille doit rendre la tablette du vieux”. a-t-il déclaré à Afrikmag. “Du moment où tous les deux reconnaissent avoir eu des rapports sexuels consentants, il n’y a plus rien à juger” estime -t-il.

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer