SénégalSociété

Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

Le dossier complet de la candidature est désormais devant les décideurs de l’Unesco. Il aura mis du temps pour être complet mais il est bien prêt et en examen pour espérer obtenir gain de cause. Oui, le Sénégal veut inscrire son plat national, le thiébou dieune (le « riz au poisson » en wolof), au patrimoine mondial culturel immatériel de l’Unesco, au même titre que la pizza italienne par exemple.

Publicité

Du riz, des carottes, du manioc, du bouillon cube, des oignons et plus ou moins de piment, sans oublier les épices, voilà la recette du thiébou dieune Un mets qui pourrait bientôt être reconnu comme patrimoine culturel immatériel par l’Unesco, l’Organisation des Nations unies pour la culture, la science et l’éducation.

Selon nos confrères de RFI, l’idée remonte à l’année dernière. Le dossier a été officiellement déposé par la Direction du patrimoine culturel sénégalais il y a quelques jours. Laquelle direction est convaincue que le fameux riz au poisson remplit les critères requis par l’Unesco.

Pour information, la Tunisie, la Mauritanie, le Maroc et l’Algérie, ont aussi déposé une candidature pour la reconnaissance… du couscous !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page