Afrique
A la Une

Sierra-Leone: le président limoge sa cheffe du protocole après son témoignage chez TB Joshua

Julius Maada Bio, président de la Sierra Leone, a mis fin à sa collaboration avec sa cheffe du protocole, Fatmata Kargbo, après qu’elle se soit rendue à la Synagogue Church of All Nations (SCOAN), propriété du pasteur nigérian TB Joshua, pour témoigner de comment Dieu l’a favorisée.

Kargbo a été présentée sur la chaîne Emmanuel TV appartenant à TB Joshua, témoignant de la façon dont Dieu l’a favorisée dans sa récente nomination en tant qu’assistante du président et de la manière dont elle a pu terminer sa nouvelle maison, qu’elle a abandonnée pendant de nombreuses années.

Publicité

Présentant des photos du manoir de luxe qu’elle venait de terminer, Kargbo a déclaré à la congrégation que sa vie avait changé depuis.

“Je tiens à remercier Dieu de m’avoir accordé ce poste en tant que SCOP auprès du président de la Sierra Leone et des bénédictions qui l’accompagnent. Si vous regardez de près cette image, vous verrez la luxueuse maison dont Dieu m’a bénie. Je vivais dans un appartement d’une seule pièce. Mais mon histoire est maintenant différente.”
 
Son témoignage, qui visait à montrer à quel point Dieu est bon, a déclenché un scandale en Sierra Leone.

Le président a été contraint de mettre fin à son mandat et a ordonné à la Commission anticorruption du pays (CAC) de s’investir dans ses finances pour déterminer la source de la richesse avec laquelle elle avait réussi à ce duplex dans un délai aussi court.

Publicité 2

Une lettre envoyée à Kargbo par la CAA indique que celle-ci examinera ses précédentes déclarations de patrimoine conformément à la loi anti-corruption de la Sierra Leone, qui oblige les agents de l’État à déclarer leurs actifs trois mois après le début du mandat et trois mois après leur départ.

“La Commission anti-corruption a ouvert une enquête officielle sur la conduite de la fonctionnaire et son témoignage. Nous examinerons également sa source de richesse lors de l’acquisition de sa maison et d’autres propriétés. Si cela contredit l’acte anti-corruption ou si nous trouvons des exemples de richesse inexpliquée, elle sera traduite devant un tribunal et sera condamnée à payer une amende.”

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page