À la UneEuropeMonde
A la Une

Les soldats russes capturés en Ukraine craignent d’être exécutés s’ils retournent en Russie

Des soldats russes capturés par les forces ukrainiennes ont déclaré avoir peur d’être tués par un peloton d’exécution s’ils sont renvoyés chez eux.

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Kiev, un soldat de la 2e division de fusiliers motorisés a déclaré qu’il craignait d’être tué s’il était renvoyé en Russie, a rapporté jeudi le Daily Telegraph .

«En Russie, nous sommes déjà considérés comme morts« , a déclaré l’un des soldats capturés. «J’ai eu l’occasion d’appeler mes parents et ils m’ont dit qu’un enterrement avait déjà été organisé pour moi. Si nous sommes échangés, nous serons fusillés par les nôtres. »

Un autre soldat russe capturé a décrit mardi comment ses camarades lui avaient tiré dessus alors qu’ils tentaient de protéger des civils ukrainiens. Selon le soldat russe capturé, son camarade, un lieutenant, a été tué à ses côtés alors qu’il tentait de sauver une femme dans la vingtaine et sa mère, après que des soldats russes ont reçu l’ordre de tirer sur des civils le 24 février à Kharkiv. Le soldat capturé a affirmé avoir reçu une balle dans le pied et le lieutenant a été tué lorsque d’autres soldats ont réalisé que les deux hommes ne tiraient pas sur les civils. 

Des soldats russes capturés s’exprimant le 2 mars ont déclaré que l’invasion de l’Ukraine était dans un « désarroi complet », selon des enregistrements vocaux obtenus par une société de renseignement britannique. Les messages radio interceptés indiquaient que les troupes refusaient d’obéir aux ordres du commandement central de bombarder les villes ukrainiennes et se plaignaient de manquer de vivres et de carburant.

Certaines parties de l’armée russe utilisent encore des radios bidirectionnelles analogiques «talkie walkie», ce qui les rend plus vulnérables à l’interception. 

Le Telegraph a rapporté qu’un message texte envoyé par un soldat à sa mère aurait dit: « La seule chose que je veux en ce moment, c’est me tuer. »

Un haut responsable américain de la défense a déclaré au New York Times le 1er mars que certains soldats avaient délibérément percés des trous dans les réservoirs d’essence de leurs véhicules dans l’espoir d’éviter le combat.


LIRE AUSSI: Certaines troupes russes se rendent plutôt que de se battre, selon le Pentagone

Cette semaine, les autorités ukrainiennes ont déclaré que plus de 12 000 soldats russes avaient été tués, un nombre qui n’a pas pu être vérifié de manière indépendante.  

La Russie n’a admis que 2 095 victimes, dont 498 morts et 1 597 blessés.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!